Philippe Babielle

Conseil & Accompagnement de la Santé Naturelle

> Conférence
 "Prenons soin
de nous"

- ONFOC TROYES
  03/06/16

 

- Atelier

 

- Stage

 

> Newsletters

- News

 

RAPPEL Ateliers
en cours

Entretien

du corps

Alimentation

consciente

Intelligence émotionnelle

Epanouissement

Bien-être

Respect des besoins

fondamentaux

Les jeunes patients, présentés ici, illustrent de façon non exhaustive,

la diversité des motivations qui amènent les enfants et leurs parents à consulter l’ostéopathe (les noms ont été modifiés).

 

  • Tim, 5 mois / crâne très déformé

    vient consulter avec ses parents car son crâne est très déformé et son cou est très raide.

  • Julie, 6 mois / visage recouvert d’eczéma

    Elle a le visage recouvert d’eczéma et les pathologies respiratoires se succèdent depuis sa naissance, elle suit donc un traitement médical en permanence mais ses parents n’en voient pas la fin.

  • Judith, 11 mois / problème comportemental

    Elle pleure et gémit sans arrêt, nuit et jour, elle empêche ses parents de se reposer. Cette situation est invivable  pour eux mais l’enfant est en bonne santé et le pédiatre les rassure en leur disant que cela va passer.

  • Jeanne, 2 ans / reflux gastrique et résistance de la mère

    Son reflux gastrique provoque des bronchites à répétition, elle est agitée et porte de nombreuses peurs. Sa maman est très angoissée face à la maladie.

  • Vincent, 7 ans / manque de concentration

    est un petit garçon intelligent et vif, en bonne santé. Mais son comportement à la maison et à l’école inquiète parents et professeurs car son manque de concentration, le fait qu’il soit souvent dans la lune, perturbe sa relation avec son environnement et entraine des mauvais résultats scolaires. Mais Vincent est un créatif et un poète qui s’intéresse aux détails de ce qui l’entoure.

  • Marie, 8 ans / céphalées et douleurs dans le dos

    Elle souffre de céphalées et de douleurs dans le dos. Elle se plaint régulièrement et seul un traitement médicamenteux lourd soulage ses douleurs. Sa maman a fait un lien avec la détérioration des relations au sein du couple parental. Par ailleurs la seule prise en charge psychologique n’a pas eu de bons résultats chez elle.

  • Louise, 9 ans / douleur de la hanche

    Elle souffre d’une douleur de la hanche telle qu’elle ne peut plus appuyer sur sa jambe et marche avec des béquilles depuis 2 mois après une simple chute sans conséquence traumatique objectivée par les examens médicaux

  • Cyril, 12 ans / douleur aux genoux

    Le petit Cyril souffre des genoux mais également d’un problème d’identité et se plaint d’être souvent  rejeté par ses copains d’école.

  • Franck, 15 ans / crise d'adolescence

    Il est sportif et très convivial, mais il ne travaille pas à l'école et est en conflit permanent avec sa maman. Cette situation devient intenable pour les deux personnes. Il consulte essentiellement pour des problèmes traumatiques, mais c'est surtout ce qu'on appelle une crise d'adolescence qui motive sa maman à m'envoyer son fils.

Des symptômes au «terrain».

Les symptômes tels que fièvre, inflammation ORL,  douleurs et pathologies intestinales ou musculo-squelettiques, les troubles du comportement, du sommeil, les réactions cutanées, respiratoires, les troubles digestifs, les maux de tête, les problèmes infectieux, sont le plus souvent rapidement soulagés par le traitement médical classique. Mais des récidives se produisent parfois, les traitements sont plus longs et ne suffisent pas toujours à soulager durablementᅠ: se pose alors la question de l’origine de ces symptômes. Lorsque les investigations médicales ont éliminé les risques de pathologies graves, le médecin préconise souvent de consulter un spécialiste du «terrain», ostéopathe, acuponcteur, homéopathe, psychothérapeute et autre.

(Etudes de cas)

 

 

  • L’état désiré.

    Nous souhaitons tous que nos enfants soient en bonne santé, ne souffrent pas, soient ouverts, joyeux, attentifs et puissent avoir de bons résultats à l’école : en un mot, nous désirons qu’ils soient heureux et épanouis. Mais la vie se charge de mettre sur leur route des difficultés qui les confrontent dés leur plus jeune âge aux notions de douleurs, maladie, souffrance, désadaptation relationnelle. Même si nous savons tous que c’est de cette façon qu’un être humain se construit, devient plus résistant et plus adaptable à son environnement, nous savons également que chaque  symptôme est un message du corps qui exprime sa demande qu’il faut comprendre pour mieux se connaître. A.T.Still, le fondateur de l’ostéopathie disait qu’« il est nécessaire de décrypter le sens des maux pour répondre aux besoins du corps. »

     

  • Pourquoi les médecins nous adressent-t-ils leurs petits patients ?

    L’ostéopathie est reconnue depuis plusieurs années mais souffre encore d’une méconnaissance du publique par manque d’information et une mauvaise intégration dans la filière médicale. Néanmoins, de plus en plus de médecins se tournent vers ces spécialistes car ils reconnaissent leurs compétences et leur efficacité. Ils choisissent donc l’ostéopathie pour aider leurs jeunes patients. La plupart des patients cités ici ont été adressés par leur médecin traitant.